atomes et gloubiboulga (suite)

April 21, 2006 at 11:33 am Leave a comment

Dans un post récent concernant l'opac je signalais que je ne pouvais pas mettre en forme des éléments intellectuellement différents si le système envoyait tout ça compacté dans une variable dynamique.

En fait c'est possible, mais en bricolant. 

Si je prend l'exemple de la description biblio: elle envoit tout le pavé dans une variable, mais je vais tester le titre de chaque ligne et proposer un affichage différent (gras dans un cas et italique dans l'autre par exemple) en fonction de ce que je trouve dans le champ.

Avec un javascript:

<script language=javascript>
    var field = '$mavriabledetest';
<!-- et là j'ai mes différents cas avec une classe css différente pour chacun-->
   switch(field) {
         case "titre_1_ds_ma_ligne" : document.write("<td class=maclasse1 $AL02><b>"); break;
         case "
titre_1_ds_ma_ligne" : document.write("<td class=maclasse2 $AL02>"); break;
         default : document.write("<td class=td1 $AL02>"); break;
      }
</script>

Bref, rien n'est impossible, mais c'est de la bricole qui n'enlève rien à ce que je disais dans le message précédent: on ne devrait pas avoir de variables gloubiboulga: c'est peu propre, ça prend du temps pour tourner autour du problème, etc. Bref, un mauvais point de TCO

Advertisements

Entry filed under: Uncategorized.

portails documentaires links for 2006-04-21

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Feeds


%d bloggers like this: