références virtuelles vraiment virtuelles

January 25, 2006 at 12:28 pm 9 comments

Aujourd’hui je suis en congé, mais je travaille: je prépare une intervention que je dois faire à Bordeaux dans 3 semaines.
Je dois y parler entre autres des références en ligne. Depuis la dernière fois que je me suis penché sur le sujet, la BPI a ouvert son service avec QuestionPoint, la solution d’OCLC. Je veux voir ce que ça donne. Vous pouvez lire la transcription ci-dessous.
Ne manquez pas de noter deux choses:
  • le bibliothécaire a sans doute oublié que je suis justement en ligne
  • regardez bien les heures dans la session

Bonjour,
Voici la transcription de votre CHAT avec un bibliothécaire de la Bpi :


Date: 11:21 2006/01/25
Numéro: 1289822

Transcription de la session de Chat: je serais à NYC en février et je voudrais y aller dans un bon sushi bar, pouvez-vous m’aider à en trouver un?

[Bibliothécaire 11:31:46]: nous recherchons votre information, toutefois vous pouvez trouver en bibliothèques des livres touristiques qui peuvent donner nombres d’adresses de restaurants
[Utilisateur 12:08:18]: allo?
[Utilisateur 12:19:46]: L’utilisateur a mit fin à la session.

Pour voir vos transcriptions ou questions précédentes, branchez-vous à:
http://questionpoint.org/crs/servlet/org.oclc.home.BuildPage?&show=patron_authorize

Merci de votre confiance.
Le service des Réponses à distance.

Advertisements

Entry filed under: Uncategorized.

marc21 Opac – projet graphique

9 Comments Add your own

  • 1. Bruit et chuchotements  |  January 25, 2006 at 8:31 pm

    D’après l’annonce, “une réponse est transmise en moins de trois jours”, il reste donc 71h quand même!
    http://listes.cru.fr/sympa/arc/biblio-fr/2006-01/msg00194.html

    L’articulation entre Bibliosesame (l’implication d’un réseau) et le chat (qui existe uniquement à la BPI) n’est pas clairement expliquée.

    Reply
  • 2. jean-charles  |  January 27, 2006 at 4:06 pm

    Du coup, tu annules ton voyage à NYC ?

    Reply
  • 3. jean-charles  |  January 27, 2006 at 4:09 pm

    Pour info, une rapide recherche dans Google me permet de repérer le Sushi World guide qui propose 115 adresses de restaurants à sushi à NYC…
    http://www.sushi.infogate.de/rest/na_usa_newyork_newyorkcity.htm

    Reply
  • 4. nicolas morin  |  January 27, 2006 at 4:20 pm

    Nan, nan, certainement pas: je n’annule pas: j’ai posé la même question au service de références en ligne de la bibliothèque publique de Los Angeles, à 2h00 du matin (pour eux), j’ai eu une réponse en env. 3 mn.
    Tu ferais d’ailleurs un excellent reference librarian, puisque la réponse consistait effectivement en une réponse Google toute simple, mais efficace.

    Reply
  • 5. marlène  |  January 27, 2006 at 4:41 pm

    bon, alors quand est-ce qu’on s’y met, au service de ref en ligne ? je crois que jean-charles est recruté d’office pour la thématique “gastronomie et php” ;-))

    Reply
  • 6. nicolas morin  |  January 27, 2006 at 4:47 pm

    J’ai mon projet dans mes tiroirs: je vais peut-être tenter de le relancer dans les semaines à venir: si vous êtes intéressé, contactez nicolas.morin@univ-angers.fr

    Reply
  • 7. raphaele  |  January 27, 2006 at 6:06 pm

    Faut dire que tu exagères aussi ! Un sushi bar à NY ! Pasa sympa pour le bibliothécaire…
    Enfin, c’est dommage, l’autre jour à l’enssib, j’ai pas pu assister à la présentation de la BPI. Il paraît qu’ils ont 30% de questions relatives à la BPI et son fonctionnement.
    Qua,t à nous, à Nancy, il semble que notre service ait du plomb dans l’aile. Déjà dépassé ! Ben, faut se remettre au travail et proposer des services vraiment personnalisés.
    Bref, bon voyage et bons sushi !

    Reply
  • 8. Fabien Ratz  |  February 1, 2006 at 8:54 am

    Je ne comprends pas très bien ce que cet article dénonce… ou bien est-ce juste une blague ? Pourquoi demander à des bibliothécaires ce qui relève plutôt des renseignements généraux ?

    De plus le bibliothécaire a peut-être “oublié” que vous étiez en ligne, mais je constate quand même que vous avez mis 30 mn à lui répondre. Et je ne vois pas non plus ce qu’il y a d’inadmissible à partir manger pendant midi…

    Bref, moi pas comprendre.

    Reply
  • 9. nicolas morin  |  February 1, 2006 at 9:20 am

    “Pourquoi demander à des bibliothécaires ce qui relève plutôt des renseignements généraux ?”
    Mauvaise question: à un bibliothécaire on demande un renseignement, et toute question posée à un bibliothécaire qui tient un “service de référence” est légitime. Certes, c’est un boulot qu’un autre service qu’une bibliothèque pourrait rendre; mais dans ce cas, c’est aussi un job que quelqu’un d’autre que ce bibliothécaire pourrait avoir.
    Par ailleurs vous lisez mal la log: je n’ai pas mis 30 mn pour lui répondre: j’ai poiroté 30mn après qu’il/elle m’ait dit qu’elle allait me répondre avant de m’inquiéter de savoir s’il/elle était toujours vivant derrière son PC.

    Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Feeds


%d bloggers like this: